Accueil RecettesRecettes salées Les Ribs de Freddy

Les Ribs de Freddy

par Caroline
7 commentaires

[et_pb_section fb_built= »1″ admin_label= »section » _builder_version= »3.0.47″][et_pb_row admin_label= »row » _builder_version= »3.0.47″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.0.47″ parallax= »off » parallax_method= »on »][et_pb_text admin_label= »Text » _builder_version= »3.0.47″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »]

Cela fait un moment que j’ai envie de réaliser la recette emblématique de la série TV « House of Cards » (je l’avais d’ailleurs annoncée lors de mon passage dans l’émission « Geek en Série »), que je regarde à la fois avec fascination et horreur. Si vous connaissez un peu la série, vous savez forcément de quelle plat je parle… Bien entendu, des Ribs de Freddy ! Mais si, vous savez, ce plaisir (pas si) coupable que Franck Underwood s’octroie régulièrement… Il s’en lèche les doigts, et je vous avoue que moi aussi, ça fait un moment que j’ai envie de faire pareil. Et j’ai trouvé une recette… qui est largement adaptée à ma sauce (et donc, pas vraiment conventionnelle), mais qui est… tout simplement la meilleure recette de viande que j’ai jamais mangé (sans exagérer). Avant d’entrer dans le vif de la recette, parlons un peu de la série.

House of Cards

 

House of CardsHouse of Cards est une série que j’aime bien, mais qui me donne tout de même des frissons dans le dos (car j’imagine aisément qu’on n’est pas loin de la réalité, et tant de malveillance, de manipulation et de soif de pouvoir me mettent réellement mal à l’aise). On m’a souvent dit que j’étais un « bisounours », car j’imagine qu’on peut vivre dans une société dans laquelle la bienveillance et la communication priment… et, lorsque je regarde ce genre de séries, j’ai l’impression que ce but s’éloigne au pas de course et que nous sommes perdus dans tant de malveillance (mais, juste après, je vais regarder un petit manga, comme Hunter X Hunter, et ça repart !).

Ce qui m’a attiré dans cette oeuvre, en premier lieu, c’est Kevin Spacey. Je l’ai tellement adoré dans le film American Beauty que l’argument de sa présence était suffisamment fort pour que je daigne donner une chance à cette série. Et, au final, je ne me suis pas trompée… j’adore le détester pour tous les coups fourrés et les manipulations qu’il prend un malin plaisir à mettre en place, tout cela dans le plus profond mépris de l’espèce humaine. Et, malgré tout, il a réussi à bâtir une relation forte avec une femme assez époustouflante, Robin Wright (qui prend de plus en plus d’importance au fil de la série). Elle représente la femme intelligente, classe, froide et inaccessible, mais on aperçoit également son côté fragile et humain. Au final, on la déteste beaucoup moins que son mari, et à eux deux, ils forment une équipe plus que redoutable.

En bref, une série qui, à mon humble à avis, est aux frontières du réel !

Mon interprétation des ribs

Du coup, pourquoi ne pas profiter d’une bonne recette de ribs, dans le réel ? Avant tout, je tiens à préciser pourquoi j’ai adapté la recette à ma sauce (recette qui provient du site Feast of Starlight). Je ne suis pas une fan des recettes sucré-salé, ou alors il faut que la recette soit peu sucrée. De ce fait, je trouve souvent que les ribs américains sont trop sucrés. J’ai donc décidé de remplacer, dans la recette, le ketchup par du coulis de tomate, et de ne pas mettre le miel ni la mélasse (la cassonade suffit amplement, mais, bien entendu, cela dépend des goûts !).

Deuxièmement, le choix de la viande. J’ai demandé à mon boucher du travers de porc, pensant tout d’abord aux morceaux avec les petites côtes que l’on mange habituellement, et dans lesquels il y a peu de viande et beaucoup d’os. Finalement, il m’a sorti un morceau de travers de porc épais, avec beaucoup plus de viandes que d’os et, ma foi, je trouve ce morceau bien meilleur !

Travers de porc épais cru

Le travers de porc « épais » : un peu d’os, une bonne couche de viande et une bonne couche de gras !

 

Enfin, cette recette est très longue à réaliser : 4 heures de marinade sèche (avec des épices) + 6 heures de cuisson = prévoir la journée et une bonne quantité de viande, histoire de ne pas allumer le four pour rien !

Au final, on obtient la viande la plus fondante du monde que l’on peut manger à la petite cuillère ! Une tuerie intersidérale ! Elle est tellement bonne que j’ai même sérieusement songé à ouvrir un restaurant ou un food truck basé uniquement sur le concept de cette viande servie, pourquoi pas, en sandwichs, ou tout simplement avec une salade et des frites.

Un petit aperçu des différentes étapes de la recette avant de vous la dévoiler en détails…

 

Mélange d'épices pour la marinade sèche des ribs
Mélange d'épices pour la marinade sèche
La marinade sèche des ribs
Epices + viande = marinade sèche !
Marinade sèche de la recette des ribs avant repos
C'est parti pour 4 heures de repos au réfrigérateur.
La sauce des ribs
La fameuse sauce, à adapter à son goût !
Les ribs sortant du four
La bête, prête à être servie. Elle paraît un peu grillée, c'est normal !
Chair fondante de la recette des ribs
N'a-t-elle pas l'air terriblement fondante ?

Recette des Ribs de Freddy

Pour 4 à 5 personnes

Temps de préparation + marinade + cuisson : 10 heures

Ingrédients

  • 1,5 kg de ribs (travers) de porc

Marinade sèche

  • 22 g de poudre de Chili
  • 14 g de paprika
  • 14 g de poudre de moutarde
  • 18 g de sel
  • 7 g de cumin
  • 2 g de poivre moulin

Sauce

  • 40 g d’huile végétale
  • 1 oignon moyen émincé
  • 4 gousses d’ail émincées
  • 60 g de vinaigre de cidre
  • 220 g de sauce tomate
  • 235 g d’eau
  • 7 g de paprika
  • 125 g de moutarde
  • 30 g de cassonade

Instructions

  1. Préparer les ribs en enlevant la membrane située dessous : incisez une extrémité et tirez dessus jusqu’à ce que vous ayez assez de matière pour la saisir à pleine main. Utilisez un essuie-tout pour saisir la membrane et tirez pour la retirer.
  2. Mélangez les ingrédients de la marinade sèche et massez les ribs avec sur les deux faces, puis recouvrez-les avec la poudre. Placez au réfrigérateur pendant 4 heures.
  3. Préchauffez le four à 120°C (thermostat 4). Placez les ribs sur un plat allant au four recouvert de papier aluminium. Cuisez 3 heures.
  4. Pendant ce temps, préparez la sauce en faisant chauffer une casserole sur feu moyen avec l’huile. Une fois chaude, ajoutez les oignons émincés. Cuisez 5 minutes et ajoutez l’ail émincé. Cuisez à nouveau 3 minutes en remuant pour ne pas brûler le contenu de la casserole.
  5. Ajoutez le reste des ingrédients de la sauce et laissez mijoter 30 minutes. Transférez alors la mixture dans un robot mixeur. Mixez jusqu’à obtenir une consistance lisse. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement en sel et en poivre. Mettez de côté.
  6. Après 3 heures de cuisson, badigeonnez généreusement les ribs de sauce. Transférez-les dans une cocotte ou un récipient fermé et laissez cuire à nouveau 2 heures au four.
  7. Après 2 heures de cuisson, sortez les ribs du four et augmentez sa température à 190°C (thermostat 6). Badigeonnez à nouveau les ribs de sauce et laissez les cuire à découvert durant 30 minutes. Sortez les ribs du four et badigeonnez-les de sauce, enfournez-les à nouveau pour 30 minutes.
  8. Servez les ribs chauds avec le reste de sauce sur le côté.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Vous pourriez également aimer

7 commentaires

teatimedelicatessen 3 septembre 2017 - 22 h 31 min

J’adore ! A quand l’ouverture du food truck « Aux Ribs Intersidéraux de la Mort qui Tue » ??? Je suis fan de Kévin Spacey aussi (j’en parlais dans l’un de mes articles de fin juillet au sujet du film Baby Driver). Du coup, j’ai très envie que tu participes au Foodista Challenge dont je suis la marraine. .. allez, tu dis oui? Rdv sur http://www.teatimedelicatessen.com.
A bientôt 😉, Virginie

Répondre
Caroline 4 septembre 2017 - 10 h 51 min

Merci 🙂 Et oui, pour le Food Truck, j’y ai vraiment pensé :p Pour le foodista challenge, je vais y réfléchir, car je me suis déjà inscrite à la Battle Food qui a lieu… la même semaine ! Du coup, ça serait avec grand plaisir (en plus, j’aime beaucoup le thème), mais je vais voir si j’arrive à m’avancer sur mes recettes. Si c’est le cas, je m’inscris, promis 🙂

Répondre
teatimedelicatessen 4 septembre 2017 - 13 h 33 min

Mince ! j’ai pas été voir le thème de la Battle Food! Maintenant je ne peux plus faire comme si je ne savais pas … bon, je verrais sI je me laisse tenter par le thème. Après je suis inscrite à la Bataille Food de Justin quI est pour mercredi et … je n’ai rien fait ! !! Je panique même pas 😎. Mais c’est comme tu le sens. Biz, Virginie

Répondre
Caroline 4 septembre 2017 - 13 h 58 min

Idem pour moi, je n’ai encore rien fait et n’ai pas l’ombre d’une idée… Vive l’organisation XD

Répondre
teatimedelicatessen 4 septembre 2017 - 14 h 21 min

Bon, ben, ça y est moi aussi je me suis inscrite à la Battle Food. .. Impossible que je résiste à un brunch ! 😉

Répondre
Alice 18 septembre 2017 - 17 h 16 min

Absolument génial, testé vendredi soir dernier! Merci ce bon blog, une amie geekette me l’a fait découvrir, je suis fan de ces recettes simples et terriblement efficaces en soirée 😉

Répondre
Caroline 18 septembre 2017 - 17 h 32 min

Ohhhh merci pour tes compliments ! Contente de voit que la recette t’a plu !!! Tu as des photos ? Et finalement, est-ce que tu as opté pour ma version « peu » sucrée, ou as-tu choisi d’y rajouter de la mélasse, du miel, du ketchup ?

Répondre

Laisser un commentaire

et, libero eget dapibus Praesent commodo efficitur. Praesent mattis Phasellus
Avatar Boeuf Karotte

Ne manquez aucun article !

Recevez les actualités de Boeuf Karotte par e-mail.

Pour valider votre inscription, suivez les instructions présentes dans l'e-mail que vous venez de recevoir. Merci et à très bientôt :)