La Bataille Food est un concours culinaire mensuel, initié par la talentueuse Jenna du blog Bistro de Jenna.

Le principe est simple : chaque mois, un thème & une date à laquelle tout le monde doit poster sa recette.

Ce mois-ci, le thème a donc été choisi par Valérie d’I Love Cakes (qui a elle-même été nominée le mois dernier par… moi-même !), et il s’agit du…

Millefeuille (avec un fruit ou légume de saison)


Vous commencez à me connaître, j’aime bien me lancer sans filet quand il s’agit d’innover, pour le meilleur et pour le pire ! J’ai voulu lier cette recette avec un jeu vidéo que j’adore et qui s’appelle Portal (une vidéo pour voir à quoi ressemble la bête). 

Si vous en avez l’occasion, testez ce jeu, c’est vraiment un chef-d’oeuvre du genre « jeux de réflexion »

Le but du jeu est de résoudre des situations en projetant des « portails » (au travers desquels on peu passer) sur les murs. Une intelligence artificielle nous guide tout au long du jeu et nous promet un gâteau si nous résolvons les énigmes qu’elle nous propose. A certains moments du jeu, il nous est dit que « le gâteau est un mensonge » (« The cake is a lie« , une phrase qui a énormément été reprise sur internet, et qui est même entrée dans le langage populaire pour exprimer le fait que quelqu’un nous a promis une chose qu’il ne nous donnera jamais. Si vous ne me croyez pas… Wikipedia vous le dira !).

J’ai découvert ce superbe jeu alors que mon compagnon et moi cherchions des jeux auxquels nous pourrions jouer tous les deux. Et Portal 2 propose un très bon mode « coop » (on joue l’un avec l’autre, en coopération, et non en confrontation) qui permet de résoudre des puzzles à deux. De vrais bons moments de complicité, à chercher comment atteindre la plateforme tout en haut ou à s’encourager pour sauter au bon moment. Du jeu vidéo comme je l’aime 🙂

Et le gâteau ?

Alors, pour vous donner une idée du gâteau de départ, il s’agit assez simplement d’une forêt noire.
Le gâteau tel qu’on peut l’apercevoir à la fin du jeu

Et comme j’ai un esprit torturé, je me suis dit que j’allais faire un gâteau ressemblant à celui-ci, avec la contrainte du millefeuille et du fruit de saison, et, en guise de crème, j’allais réaliser une Panna Cotta.

…Voilà voilà…
Comme souvent, j’ai été un peu optimiste. Sur le papier, ma recette déchirait :
  • crêpes dentelles au chocolat pour le côté craquant et « feuilleté », tout en s’assurant que les biscuits ne se détrempent pas grâce à la couche de chocolat protectrice,
  • panna cotta en guise de crème : c’est crémeux et très bon, donc… pourquoi pas ?
  • Cerises en guise de fruits de saison,
  • Chantilly et copeaux de chocolat noir pour l’habillage.
En théorie, ma recette allait déchirer.
En pratique… le montage a été compliqué !!!!!! Et l’intérieur ne ressemble à rien.
Panna cotta – crêpes dentelles chocolat – compotée de cerises – chantilly – copeaux de chocolat

La bonne nouvelle, c’est que c’est très bon ! Mais ça serait plus joli en verrine ^^

L’autre bonne nouvelle, c’est que c’est suuuuper simple à réaliser ! On y va ?

Ingrédients

Pour 4 gâteaux individuels
  • 75 cl de crème liquide entière (surtout pas de crème allégée !)
  • 75 g de sucre
  • 1 gousse de vanille
  • 5 g de gélatine (porc ou poisson)
  • Une boîte de cerises au sirop (boîte de 425 g, non dénoyautées, ou 240 g de cerises fraîches, ou 220 g de cerises dénoyautées)
  • 16 crêpes dentelles au chocolat
  • 3 cuillères à café de sucre glace
  • une pincée de maïzena
  • du chocolat noir en tablette
  • un bouchon de Kirch

Instructions

Panna Cotta

  1. Mettez 50 cl de crème et le sucre dans une casserole (ou dans votre Thermomix),
  2. Fendez la gousse de vanille en deux et prélevez les graines avec votre couteau, puis mélangez les graines et la gousse à la crème, dans la casserole.
  3. Faites chauffer la préparation jusqu’à atteindre l’ébullition, en remuant régulièrement (au Thermomix, 5 minutes à 100°C, vitesse 2, sens inverse).
  4. Pendant ce temps, plongez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau pour les ramollir.
  5. Lorsque la crème bout, éteignez le feu, retirez la gousse de vanille, prenez les feuilles de gélatine, une par une, dans votre main, pressez pour les essorer et ajoutez-les en remuant dans la crème (au Thermomix, ajoutez chaque feuille à vitesse 2).
  6. Coulez la crème dans un grand plat rectangulaire chemisé de film alimentaire, comme ceci, afin de pouvoir détailler par la suite des cercles individuels.
  7. Laissez reposer à température ambiante

Cerises

Honte à moi, j’ai pris des cerises en boîte, des Bigarreaux, pour être plus précise. Mais si vous souhaitez utiliser des cerises fraîches ou même surgelées, faites donc !
  1. Si vous n’utilisez pas des cerises dénoyautées, il va falloir le faire ! J’ai une technique à la main et une technique au Thermomix (qui détruit vos cerises, en passant ^^).
  2. A la main, prenez un trombone ou un pic en bois un peu large. Au niveau du bas de la cerise, faites une crois au couteau. Au niveau de la queue de la cerise, insérez le trombone ou le pic pour faire sortir le noyau au niveau de l’entaille en croix. Recommencez avec la cerise suivante.
  3. Au Thermomix, pensez à garder 4 cerises, que vous dénoyauterez à la main, pour la décoration du gâteau. Versez le contenu de la boîte (cerises + sirop) de manière à ce que le sirop arrive juste au-dessus des cerises. Faites tourner 5 secondes, sens inverse, vitesse 3. Lorsque vous entendez le bruit des noyaux qui choquent la paroi du bol, c’est bon. Faites un contrôle visuel et recommencez si nécessaire. Versez le contenu du Thermomix dans la passoire, au-dessus d’un récipient pour récupérer le jus. Enlevez les noyaux à la main.
    Avant le Thermomix…
    … Après le Thermomix… Oubliez cette technique si vous voulez garder des cerises présentables…
  4. Parsemez quelques cerises sur la Panna Cotta, et placez la au réfrigérateur pour au moins 3 heures.
  5. Pendant ce temps, mettez dans la casserole (ou le Thermomix) le reste des cerises et le jus, et faites cuire jusqu’à ce que vous obteniez une sorte de confiture (au Thermomix : environ 15 minutes, Varoma, vitesse 2).
  6. Lorsque la compote est cuite, rajoutez un bouchon de Kirch et réservez au frais.

Habillage et montage

  1. Réalisez une chantilly avec les 25 cl de crème restants, le sucre glace et la pincée de maïzena (que j’utilise comme fixateur de chantilly).
  2. Réalisez des copeaux de chocolat en « épluchant », avec un couteau économe, une tablette de chocolat. J’ai choisi du chocolat « corsé » (+ de 60 % de cacao).
  3. A l’aide de petits cercles à pâtisserie individuels (ou, si vous n’en n’avez pas, des verres), détaillez 8 cercles dans la Panna Cotta.
  4. Au fond de chaque assiette, disposez un cercle de Panna Cotta (à l’aide d’une spatule), deux crêpes dentelle au chocolat, un peu de compote de cerise, puis à nouveau un cercle de Panna Cotta, deux crêpes dentelle au chocolat.
  5. Recouvrez le tout de chantilly, en essayant de donner une forme de gâteau à votre entremet.
  6. Saupoudrez de copeaux de chocolat.
  7. Pour la finition, ajoutez une pointe de chantilly et une cerise.

Participants

Avatar Boeuf Karotte

Ne manquez aucun article !

Recevez les actualités de Boeuf Karotte par e-mail.

Pour valider votre inscription, suivez les instructions présentes dans l'e-mail que vous venez de recevoir. Merci et à très bientôt :)