Au cours de mes pérégrinations webesques, je suis tombée sur le blog de Piece of Geek. J’ouvre un article intitulé “Geek Contest”, et je vois… Des geeks, un concours, à manger : arrêtez tout, il ne m’en faut pas plus pour lever la main et rédiger un article sur… la nourriture, le thème de ce mois-ci (en langage commun, on appelle ça un signe, et j’apprends en ce moment à reconnaître et suivre ces petites indications du destin).

 
L’article qui suit va donc vous présenter des oeuvres geek (jeu vidéo, film, série, livre, personne célèbre ou objet) en rapport avec la nourriture. Le but de ce concours est d’échanger autour de ces œuvres et, pour mon cas, trouver l’inspiration en découvrant, je l’espère, des titres que je ne connais pas encore.
 

Qu’est-ce que le Geek Contest ?

 
Le principe est plutôt simple, tous les premiers lundis du mois (enfin… en principe, car là, on est mardi ^^), chacun peut publier un article de type “Geek Contest“ respectant le thème en cours, dans lequel l’auteur donne une liste “Geek” d’objets / choses qui ont un rapport avec le thème. Mais la contrainte est de citer au moins citer 5 différents types d’œuvres :
 
  • Un jeu vidéo
  • Un film
  • Une série (Web-série, anime, ou autres)
  • Un livre (mangas, comics, ou autres)
  • Une personne célèbre ou un objet

 

 
Une liste de tous les participants est disponible sur le blog de Piece of Geek.
 
Le thème du Geek Contest de ce mois-ci est donc : la nourriture.

 

Un jeu vidéo : Cook, Serve, Delicious

 
Logo Cook Serve Delicious
Les personnes me connaissant un petit peu le savent : pour le moment (et à mon grand regret), dans le domaine de la cuisine, un seul jeu vidéo fait battre mon coeur. Et ce jeu, c’est Cook, Serve, Delicious !
 
Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si ma toute première vidéo sur Youtube est centrée sur lui (soyez indulgent, c’est vraiment ma première vidéo !).

 
 

Je vous préviens tout de suite : il n’est pas très beau, les musiques, à mon sens, ne sont pas très travaillées, mais le tout donne un objet ludique hautement addictif ! La nourriture y tient une place de choix, puisqu’on doit alterner entre deux modes de jeu : 

  • la gestion du restaurant, qui se traduit par une lecture des emails reçus dans la journée, l’achat de nouveaux plats ou machines et le choix des plats qui seront à la carte le lendemain.
  • le service : chaque jour, on doit servir les clients qui se présentent et commandent des plats plus ou moins complexes à servir. Ce mode de jeu vous amène dans une suite d’actions endiablées et complètement prenantes… Vous connaissez la notion de “flow” ? Et bien là, on y est !

 

Pourquoi j’aime ce jeu ?

Notamment pour cet état de “flow” que j’arrive à atteindre à chaque partie, et qui me donne les mêmes sensations que quand je suis en train de cuisiner un bon repas et que mon organisation est millimétrée. Je suis à fond dans ce que je fais, ma tête se vide, je vis l’instant présent.
Vous l’aurez compris, ce jeu est plutôt hardcore et si vous ne vous “engrainez” pas (comme on dit chez moi) dessus, vous aurez peu de chances de progresser.

A ce jour, c’est le seul jeu vidéo de cuisine qui a pu me faire ressentir des sensations que j’expérimente lorsque je cuisine. A ce titre, je l’aime d’un amour immense… et j’attends avec impatience la sortie du deuxième opus, fin août ! D’ailleurs, je ne peux résister à l’envie de vous faire voir son trailer.

Alerte Food Porn, cette vidéo n’est pas à mettre en toutes les mains !

 

 

Un film : Harry Potter

 
Buffet Harry Potter
Harry et Percy au début du banquet de début d’année © 2001 Warner Bros.


J’aurais pu choisir le livre, mais en définitive, le film, avec les images et la musique, m’a beaucoup plus transportée culinairement parlant. Avec une scène en particulier : le premier repas des élèves de Poudlard qui apparaît comme par magie (euh non, en fait, C’EST de la magie) sur les tables de la grande salle. Cette profusion de nourriture… m’a littéralement transportée. Et je ne vous parle même pas de la cuisine à la baguette magique et des plats tous plus incongrus et féériques les uns que les autres… Je trouve que la nourriture est un des éléments, dans Harry Potter, qui participent à rendre réel le monde magique. Sans elle, cette oeuvre n’aurait pas été la même.

D’ailleurs, il faudrait sérieusement que je songe à vous faire quelques recettes sur cet univers délicieux…

 

Une série : Mange mon geek

 


La première web-série de cuisine geek qui m’a beaucoup fait rire ! Passionnée de jeux vidéo et de cuisine depuis que je suis petite, la perspective de rassembler les deux et d’ajouter, comme une cerise sur le gâteau, un humour bien particulier m’a mise en joie, et je ne remercierai jamais assez les créateurs qui, pour moi, ont ouvert une porte aux geeks cuisiniers… qui ne se refermera JAMAIS !!!
 

Un livre : Hunger games

 

Même remarque que pour Harry Potter… J’aurais pu choisir le film. Oui, mais j’ai lu le livre en premier (et je ne suis même pas certaine d’avoir vu tous les films, d’ailleurs, en passant).

La première fois que j’ai entendu parler de Hunger Games, je ne connaissais que le titre, je ne savais absolument pas de quoi il s’agissait. Je m’imaginais qu’on allait parler de cuisine, et me réjouissais donc de lire les livres. Et puis… j’ai commencé à lire, et me suis rendue compte que c’était un “Battle Royale”-like. OK. Rien à voir, donc.

Ceci dit, une chose qui m’a marquée dans cette oeuvre, c’est la manière dont les habitants du Capitole utilisent la nourriture : tout est coloré et joliment disposé, et les gens se gavent littéralement. Lorsqu’ils sentent qu’ils ont trop mangé, ils ingèrent une boisson qui les fait vomir. Ce qui est particulièrement choquant lorsqu’on sait que les habitants des districts doivent, eux, se rationner pour survivre.

J’ai été assez choquée par la description des fêtes au sein du Capitole, mais je pense qu’ici, l’adage « Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es » prend tout son sens.
 

Un objet : mes maniques “patte d’ours”

 
Avatar Boeuf Karotte


Lorsque je les ai vues, mon sang n’a fait qu’un tour : il me les fallait absolument. Alors, oui, c’est étrange de revenir d’un voyage à San Francisco avec des maniques, mais j’ai vraiment trouvé leur forme de pattes d’ours trop mignonnes.

Il faut dire que j’étais dans le quartier japonais de la ville, dans un grannnnnd centre commercial exclusivement composé de boutiques et restaurants japonais, et que j’étais entourée d’articles tous plus kawaï les uns que les autres. Ma volonté a fait son travail un bon moment, et puis est vite partie siroter un thé dans un joli salon de thé vintage :/ 


Bref, maintenant, je suis hyper heureuse de sortir mes plats chauds du four (et taper gentiment mon compagnon avec mes “pattes d’ours”). Quand on vous dit qu’il en faut peu pour être heureux.se… 

 

Alors, ça vous a plu ?

Et vous, quelles sont vos références geek en matière de nourriture ?

Je vous invite à aller voir les autres participations en consultant l’article de Piece of Geek !

Avatar Boeuf Karotte

Ne manquez aucun article !

Recevez les actualités de Boeuf Karotte par e-mail.

Pour valider votre inscription, suivez les instructions présentes dans l'e-mail que vous venez de recevoir. Merci et à très bientôt :)